Lettre au président de la République

Le préfet des Côtes d’Armor a retiré à la FAPEL 22 (fédération de protection de l’Environnement littoral 22) l’agrément qui lui permet d’aller devant les tribunaux. On ne peut s’empêcher d’y voir un lien avec la mise en cause régulière des services de la préfecture dans ces contentieux.

Les associations libres et indépendantes sont en définitive les seules qui défendent véritablement l’environnement. Ceux pour qui on vote n’ont trop souvent en vue que leurs intérêts privés. Résultat au bout du compte : du bétonnage à tout va…

Voici notre courrier au Président de la République :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :